ConseilsPour les auteurs

J’ai participé au programme PRIME READING

Le 4 mai 2020, j’ai eu la bonne surprise de recevoir un email de Kindle Direct Publishing qui me proposait de participer au programme Amazon Prime Reading avec mon livre Le temps d’une étoile.

Alors, qu’est-ce que Prime Reading ? Comment ça marche ? Et surtout, est-ce que ça vaut le coup d’y participer pour un auteur ? Découvrons ça ensemble !

Prime Reading, késako ?

Amazon Prime Reading est un programme de lecture visant à promouvoir des auteurs et leurs livres auprès des clients Amazon les plus actifs. Les membres Amazon Prime peuvent emprunter, sans autres frais que leur abonnement Prime (49€ par an ou 5,99€ par mois), un nombre illimité de livres à partir d’une liste de titres fréquemment renouvelée (tous les 6 mois.) Grosso-modo, il s’agit d’un service qui fonctionne comme l’abonnement Kindle, mais avec un panel de lecture bien différent.

Comment participer au programme ?

Alors pour être franc, je n’en ai pas la moindre idée. J’ai fait ma petite recherche avec mon ami google, et je n’ai trouvé aucune information là-dessus. Il semblerait que, comme pour les promotions Flash d’Amazon, les conditions de l’invitation au programme Prime Reading demeurent secrètes. Alors, algorithme bien sadique ou décision divine ? Peu importe. Il vaut mieux passer son temps à écrire son prochain best-seller que d’attendre le fameux mail.

Le mail divin tombé du ciel ! (Notez que la participation commence un mois plus tard).

Quelles sont les conditions pour l’auteur ?

L’auteur ne reçoit aucune redevance dans le cadre de Prime Reading et ne trouve aucune information relative à ce programme sur son rapport KDP. Néanmoins, son livre reste disponible à la vente et demeure toujours éligible aux ventes unitaires sur Amazon, ainsi qu’aux redevances et pages lues via l’Abonnement Kindle (Kindle Unlimited en dehors de la France). Si un membre Prime est également inscrit au programme Abonnement Kindle / Kindle Unlimited, les pages qu’il aura lues seront comptabilisées dans ce programme. En revanche, tant que le livre de l’auteur sera inclus dans Prime Reading, il ne sera pas disponible dans la Bibliothèque de prêt Kindle (KOLL).

La période de participation au programme dure 6 mois. L’auteur reçoit un bonus de 100€ à la fin de celle-ci. En conclusion, on peut dire qu’il s’agit d’une très belle opportunité pour élargir sa visibilité sur Amazon.

Mon expérience :

Alors quel a été l’impact du programme prime reading sur mes ventes ?

premier classement amazon
Une belle envolée….

Il y a du bon, mais aussi du mauvais. Mon livre s’est hissé tout en haut de certains classements dès la première semaine, mais sans véritable hausse de ventes significative. En effet, il faut bien comprendre que Prime Reading met votre livre en libre service à ses abonnés. Ici, pas de royalties à la page. Vous ne savez pas combien de personnes téléchargent votre livre dans leur bibliothèque prime. En fait, il se hisse dans le classement, et puis… c’est tout.

Le seul avantage que l’on peut tirer de cette opportunité est un gain de visibilité. Malheureusement, celui-ci s’amoindrit de mois en mois, et lorsque le programme s’achève, votre livre plonge aussitôt dans les limbes d’Amazon. Car oui, l’algorithme remarquera que votre nombre d’intéressés a brutalement chuté et vous achèvera sans aucune pitié. Le programme Prime, c’est une dernière envolée avant que le chasseur ne vous plombe pour de bon.

En conclusion…

Cette expérience m’a démontré l’impact du programme Prime Reading. Si votre livre est déjà mort, il s’agit-là d’une bonne occasion de lui donner une seconde vie. En revanche, je vous déconseille fortement d’adhérer à ce programme si votre livre se porte bien. Il vous causerait plus de perte que de gain, assurément…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *