Outils

Simplement Pro | Mon avis

Vous êtes auteur et vous cherchez des chroniqueurs sur le net, ou inversement ?

Alors Simplement Pro est fait pour vous. Tout en simplicité, ce site est un continent littéraire sur lequel les écrivaillons de l’ombre rencontre les chroniqueurs de lumière. Sous son air facile, Simplement.Pro offre la chance à chacun d’y trouver ce qu’il cherche. Ce site est un véritable coffre au trésor, mais restez vigilants, il y a des pièges à éviter quand vous accostez sur l’île du service de presse.

Pour les maisons d’édition professionnelles, il y a NetGalley, leader mondial de la mise en relation entre éditeurs et influenceurs. Simplement pro reste la référence française pour les auto-édités et éditeurs plus modestes.

Je vais vous parler de mon expérience d’auteur sur la plateforme. Expérience, qui, à ce jour, se poursuit (autant vous dire que la chasse à la licorne, c’est plutôt cool). Commençons !

Simplement pro, késako ?

Simplement pro est une plateforme qui met en relation les auteurs et les chroniqueurs en herbe. Comme l’indique son nom, tout est très simple. On s’inscrit, on complète son profil – photo, âge, réseaux sociaux, description… – puis, en tant qu’auteur, on soumet son livre à ceux qui voudront bien le lire et le chroniquer.

Comment ça marche ?

Vous pouvez proposer votre œuvre au format numérique, au format physique, ou les deux. Vous choisissez la date butoir de votre soumission, affichez la couverture et le résumé de votre livre, puis formulez un message pour stipuler vos exigences en matière de Chronique (délais de traitement, position du Chroniqueur…)

 

description simplement pro
Si vous proposez votre livre au format numérique, il vous suffira de télécharger votre ebook sur le site. Quand vous accepterez une demande, le chroniqueur y aura accès.

 

Bref, en 15 minutes votre profil est créé, et votre livre est mis à disposition des quelques 1800 chroniqueurs inscrits sur la plateforme. Pour le moment, le site tient ses promesses, mais après ? Il y a des chances pour que, même gratuite, votre œuvre n’intéresse personne. Dans ce cas, je vous déconseille de harceler les chroniqueurs de demandes de traitement. Non, les chroniqueurs restent avant tout des lecteurs qui n’ouvrent que les livres qui les appellent. Si votre bouquin prend la poussière sur l’étagère, c’est qu’il doit faire peau neuve. Retravaillez votre présentation, et si ça ne suffit pas, penchez-vous sur votre couverture et votre résumé – l’apparence de vente est le secret du swiffer!

 

Vous avez reçu des demandes de SP (service presse) ? Très bien ! Maintenant, il va falloir être très vigilant !

Au cours de ma première année sur Simplement Pro, j’ai appris à décrypter les profils. La plateforme nous aide beaucoup, et il ne faut surtout pas prendre à la légère ses indications. Il faut éviter les Chroniqueurs qui ne sont pas certifiés, et examiner à la loupe les profils de ceux qui n’ont pas un score de confiance élevé (les jeunots de la chronique). Bien entendu, il est impératif de visiter le profil du candidat, voir si son influence sur les réseaux sociaux est assez étendue pour avoir un impact réel sur votre livre, prendre connaissance aussi de ses précédentes critiques. Si celles-ci ne se révèlent pas constructives, pressez du poing le bouton REFUSER ! Pour ma part, j’ai remarqué que les blogs n’avaient que très peu de portée. À contrario, Instagram (bookstagram) s’est révélé être le Graal de la communication livresque. À vous de vous faire votre opinion.

Le chroniqueur vous propose donc de traiter votre SP à une date qu’il choisit (vous pouvez toujours la renégocier par la suite). S’il ne la respecte pas, la plateforme se chargera de lui rappeler, ne vous inquiétez pas. Si le SP est au format physique, vous vous engagez à lui envoyer votre livre dans les semaines à venir. Là, s’installe une relation de confiance mutuelle.

Et après ?

Patience, le fruit de votre travaille ne va pas tarder à éclore. Encore une fois, inutile de harceler votre chroniqueur pour lui demander son retour – les délais sont les délais !

La chronique est postée ? Il n’y a plus qu’à la lire ! Votre livre est noté sur 20 par le chroniqueur qui fait le lien de la plateforme à son avis. Ensuite, Simplement Pro fait la moyenne de toutes les chroniques de votre livre.

 

note simplement pro

Si tout se passe bien dans le meilleur des mondes, alors votre bouquin commencera à fleurir sur le net et des licornes plus sauvages commenceront à s’intéresser à vous. Mais, tout n’est pas toujours rose. Ce n’est pas parce que des Chroniqueurs acceptent de traiter votre livre que leur avis sera obligatoirement positif ! Bien entendu, certains sont des guimauves qui ne donnent que du + pour recevoir toujours + de livres à ranger dans leur bibliothèque, mais leur crédibilité attire autant de monde qu’une fosse sceptique de cochonnaille ! Non, il faut taper dans la sincérité. C’est ce que nous recherchons tous : des avis aiguisés – même si c’est plus facile de s’y trancher un doigt. Une chronique juste est le billet de train qui vous permettra d’aller toujours plus loin.

Et si la chronique rendue ne me satisfait pas ?

Si votre Chronique ne vous satisfait pas, Simplement.Pro vous donne les moyens de le faire savoir. Au moment d’évaluer la Chronique, vous devrez attribuer une note sur 5 à 3 critères qui sont:

  • la qualité.
  • le respect des délais.
  • l’orthographe.

Vous pouvez ensuite recommander, ou non, votre chroniqueur et laisser un avis qui apparaîtra sur son profil. Bref, tout travail mérite salaire à sa hauteur.

 

Mauvaises expériences.

De mes pires expériences, j’ai échangé avec un chroniqueur à qui j’ai envoyé un livre et dont je n’ai plus aucune nouvelle depuis (ça fait deux ans, quand même). Un autre a repoussé la date de traitement trois fois (il ne faut surtout pas être pressé). Quelques-uns m’ont rendu des chroniques de qualité médiocre, à ce que j’ai pu en juger, ils étaient parmi ceux qui avaient le score de confiance le plus élevé – des collectionneurs plus que des chroniqueurs… Enfin, il y a eu quelques retards, dont certains n’ont même pas pris la peine de s’excuser…

Malgré cela, Simplement Pro reste une merveilleuse expérience. J’ai rencontré des personnes formidables avec qui j’ai eu des échanges chaleureux. J’ai fais confiance à des chroniqueurs avisés qui m’ont offert leur confiance de lecteur. Je conseille à tous les auteurs d’essayer au moins une fois. Et si vous cherchez de bons Chroniqueurs (d’excellentes licornes, même), faites un tour sur mon profil @pticrayon et lisez les avis !

 

Les +

  • Facilite et organise l’échange auteur/chroniqueur.
  • “Contractualise” le service presse par un système de points de confiance.
  • Nombreux Chroniqueurs ouverts à l’auto-édition.
  • Plateforme très simple à prendre en main.
  • Très bon référencement du site. Chroniques facilement retrouvables sur le net.
  • Excellente réactivité des administrateurs.

 

Les –

  • Des collectionneurs qui ne sont là que pour remplir leur bibliothèque.
  • Beaucoup de chroniqueurs sans influence.
  • Manque de critères de notation des œuvres (absence de barème).
  • Personnes peu scrupuleuses.

 

Avis de Belinda Diriwächter – chroniqueuse simplement pro.

Simplement Pro m’a permis de faire de fabuleuses découvertes. Certains romans auto-édités sont et resteront mes plus gros coups de cœur. Je pense que sans la plateforme, je n’aurai pas su que ces livres existaient. Le contact avec les auteurs est direct et c’est ce qui rend le site vraiment sympathique.

 

Simplement.pro est donc la plateforme idéale pour troquer livres et avis. Derrière son concept simple et efficace, la partie professionnelle reste réservée à ceux qui s’y penche avec soin.

 

Vous êtes chroniqueur et mes livres vous intéresse ? Contactez-moi via :

Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *